LE DIPLOME NATIONAL DU BREVET

LE DNB (Diplôme National du Brevet)

L'attribution du diplôme

Le décompte des points prend en compte deux éléments pour un total de                                700 points.

Premier élément : le niveau de maîtrise des huit composantes du socle commun de connaissances, de compétences et de culture tout au long de l’année en cours.

Pour chacun des huit éléments du socle commun pris en compte, le candidat obtient :

  • 10 points pour le niveau « maîtrise insuffisante »,
  • 25 points pour le niveau « maîtrise fragile »,
  • 40 points pour le niveau « maîtrise satisfaisante »,
  • 50 points pour le niveau « très bonne maîtrise ».                                                              400 points

Les élèves ayant suivi un enseignement de complément bénéficient en outre de :

  • 10 points si les objectifs d'apprentissage du cycle 4 sont atteints ;
  • 20 points si ces objectifs sont dépassés.

Deuxième élément : les résultats obtenus aux épreuves de l'examen final

Chacune des trois types d’épreuves de l'examen est évaluée sur 100 points.

  • une épreuve écriteportant surle français
  • une épreuve écrite portant surl'histoire-géographie et l'enseignement moral et civique 100 points


  • une épreuve écriteportant sur les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la physique chimie et la technologie 100 points

--------------------------------------------

  • une épreuve oralependant laquelle l'élève présente un projet travaillé dans le cadre d'un enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) ou d'un des parcours éducatifs, permettant notamment d'évaluer la qualité de l'expression orale 100 points


Le diplôme national du brevet est attribué quand le total des points est supérieur ou égal à 350.

Des mentions sont octroyées :

  • « assez bien » si le total des points est au moins égal à 420 ;
  • « bien » si ce total est au moins égal à 490 ;
  • « très bien » si ce total est au moins égal à 560.

 

Qu'est-ce qu'un parcours ?


Les parcours éducatifs sont inscrits dans la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013. Un parcours est un processus guidé et progressif qui offre à chacun la possibilité, par la découverte et l'expérimentation, de mobiliser, développer et renforcer ses compétences. Les parcours éducatifs permettent l’articulation et la mise en cohérence entre les enseignements réalisés dans la classe et les actions menées dans les temps périscolaire et extrascolaire. Leur mise en œuvre implique de développer des projets partagés et territoriaux avec des partenaires extérieurs

Grâce à des approches complémentaires et à la diversité des modes d’apprentissages, les élèves construisent des compétences et acquièrent des connaissances en fonction des expériences, des rencontres et des projets auxquels ils participent. Une évaluation est possible lors de la nouvelle épreuve orale du DNB.

Quatre parcours sont réalisés au cours de la scolarité en collège :

  • parcours avenir ;
  • parcours d’éducation artistique et culturelle ;
  • parcours citoyen ;
  • parcours santé.

Fondés sur une démarche de projet, ces parcours doivent s’installer sur la durée, non pas seulement annuelle, mais bien au-delà, à minima sur l’ensemble de la scolarité obligatoire et plus généralement jusqu’à la fin du lycée.

 

 

 TAUX DE REUSSITE AU COURS DES DEUX DERNIERES ANNEES

 

- session 2016.................................. 98 %

- session 2017.................................. 98 %

30 mentions A.B 23 mentions A.B
28 mentions B 26 mentions B
15 mentions T.B 32 mentions T.B
 
 
Contact ...
Collège Sainte-Marie - 13, boulevard Carnot - 81000 Albi - Tél : 05.63.48.43.90